Quelles sont les différences entre le Karakou et le Takchita ?

le Karakou et le Takchita

Similaires en termes de design, le Karakou et le Takchita sont tout de même très différents. De leurs origines aux détails de leur fabrication, en passant par leur usage, ces deux vêtements traditionnels ont chacun leur originalité.

Qu’est-ce qu’une Takchita ?

Une takchita est une tenue traditionnelle portée par les femmes marocaines lors de grandes occasions. C’est une tenue composée de deux parties :

  • Une Tahtiya qui est la première couche (caftan traditionnel simple sans ornements)
  • Une Fouqia ou dfina qui représente la deuxième couche

Une Takchita est généralement portée avec une Mdamma (ceinture), de la soie, de l’or ou de l’argent avec des pierres précieuses (diamant, rubis, saphir et émeraude). Très à la mode dans le monde arabe, cette tendance n’a rejoint l’Occident qu’il y a quelques années.

Très fluide et pourtant féminine et élégante, c’est une robe qui existe en plusieurs couleurs et motifs. La coupe traditionnelle de la takchita est très ample et lourde. Les tissus d’époque étaient également lourds, ce qui rendait la Takchita idéale pour l’hiver. De nos jours cependant, cette robe est devenue plus moderne et pratique. Elle peut être ainsi portée pour tous les jours, mais surtout par tout le monde. Grâce aux boutiques en ligne spécialisées en vente de vêtements arabes, vous pouvez facilement vous procurer une Takchita (et ce, où que vous soyez).

le Karakou et le Takchita

Qu’est-ce qu’un Karakou ?

Le Karakou est né à Alger au XVe siècle. Il était à l’origine porté par l’aristocratie de la capitale lors des fêtes, des mariages, des cérémonies de circoncision, etc. Constitué d’un gilet brodé d’or réalisé par des orfèvres, le Karakou est connu pour sa conception complexe ainsi que pour son artisanat. Cette pièce unique est faite pour durer toute une vie.

Remarque importante : chaque Karakou est différent de l’autre. Le Karakou de chaque femme sera différent de l’autre. La broderie est réalisée sur du velours fin, ce choix de tissu spécifiquement parce qu’il exprime le luxe et la sophistication.

Bien sûr, comme tout vêtement, il sera toujours adapté et modéré à l’époque dans laquelle vous vous trouvez. La preuve, le Karakou n’a cessé de se moderniser au fil des siècles pour s’adapter aux tendances actuelles des femmes de l’époque. Cette tenue originaire d’Alger a également très vite conquis le monde arabe. Elle figure parmi les tenues de cérémonie les plus classes et les plus élégantes qui existent. Le Karakou algérien est en effet connu comme une tenue de fête. Pour les mariages, porté depuis l’antiquité, il représente la féminité par excellence.

Aujourd’hui, on retrouve toujours cette veste brodée d’or ou d’argent caractéristique et élément principal, mais avec des touches plus modernes. Vous trouverez donc des Karakous avec une longue jupe droite à fente. Il existe même des Karakou style combipantalon. Niveau couleur, le choix est aussi très vaste. En plus des couleurs bordeaux ou bleu traditionnel, le vert, le blanc et le jaune sont devenus des couleurs tendance pour les Karakous.